Projets 2011 pour David S. Khara

L’auteur des Vestiges de l’Aube (éditions Rivière Blanche) et du Projet Bleiberg (éditions Critic) a connu une année 2010 bien remplie avec le succès de ses deux premiers romans. Voilà que l’année 2011 démarre fort bien également pour David S. Khara, au vu des projets qu’il dévoile sur son blog.

Les Vestiges de l'aube (David S. Khara)

Les Vestiges de l’Aube (David S. Khara)

L’inspecteur Barry Donovan est bien désemparé devant la vague de meurtres qui secoue Manhattan. Le soir, pour décompresser et ne pas penser au vide de son appartement, il parcourt l’internet.
Non loin de New York, Werner Von Lowinsky, ancien aristocrate, se terre dans ses sous sols et observe le monde de son repaire, essayant de fuir ou d’oublier sa condition de vampire.
Un soir, les deux hommes font connaissance sur un forum et se lient rapidement d’amitié. Eux que rien ne rapprochaient, vont se découvrir des liens au delà du temps et de la mort.

Rivière Blanche chez Critic

Samedi dernier, plutôt que de faire notre pèlerinage annuel à Rouans en festival BD, nous avons décidé de céder à l’appel de la rencontre Rivière Blanche organisée à la librairie Critic. Étaient prévus Sylvie Miller, Philippe Ward et David Khara. Même si certains rennais étaient absents et nous ont manqué à cette occasion, ce fut une excellente journée.

A paraître : L’importance de ton regard

Après La Volonté du Dragon, très chouette petit roman de fantasy paru aux éditions Critic en mars (chronique à suivre), Lionel Davoust revient sur le devant de l’actu avec son premier recueil de nouvelles : L’Importance de ton regard à paraître aux éditions Rivière Blanche. L’Importance de ton regard à paraître : 04/2010 pages :…

Les Enfants de Svetambre (Lucie Chenu)

« L’eau et le vent les emportent à travers vingt-six histoires drôles, émouvantes ou tragiques, en SF ou fantastique. Des divinités les pourchassent jusque dans les grottes où ils se terrent, accompagnés de bêtes étranges ou familières. De l’océan tumultueux aux sommets des plus hautes montagnes, du plus profond des gouffres aux lointaines stations spatiales, au son de musiques envoûtantes, dansent les Enfants de Svetambre. »

Interférences (Yoss)

Un univers, deux pays, trois histoires. Le petit pays est gouverné par un « Affable Dictateur », le grand pays est une démocratie ; les deux ont bien du mal à s’entendre. Une impression de déjà vu ? Normal, puisque Yoss est cubain. Mais attention, jamais aucun nom n’est prononcé. Ce petit pays et son grand voisin pourraient représenter bien des états sur bien des planètes, si les éléments du récit n’étaient pas aussi flagrants.