[TTT #39] Les 10 livres préférés lus au premier semestre 2015

Top Ten Tuesday“Le Top Ten Tuesday (ou TTT, donc) est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.”

Cette semaine je fais ma rebelle et je remplace totalement le thème qui ne m’inspirait pas. A la place, j’en profite pour faire un petit bilan du semestre écoulé et vous re-présenter mes coups de cœur ou presque-coup-de-cœur des mois passés, bref, les livres préférés lus ces six derniers mois.
On notera qu’il y a assez peu de livres « pur imaginaire » et pas mal de contemporain, comparé à ce que pouvait être un tel bilan encore l’an passé. Rien qu’à revoir ma liste j’ai envie d’en relire certains.

Du domaine des murmures (Carole Martinez) Lignes de vie (Graham Joyce) L'Hibiscus pourpre (Chimamanda Ngozi Adichie)

Du domaine des murmures, Carole Martinez (Folio) – J’appréhendais un peu de me lancer dans cette lecture, d’autant que le thème n’était a priori pas quelque chose qui me tentait particulièrement, mais je tenais à tenter après avoir beaucoup aimé Le Coeur Cousu.
Et quelle expérience ! J’ai adoré. Mais même des semaines après j’ai encore du mal à expliquer pourquoi et mettre des mots sur mon ressenti.

Lignes de vie, Graham Joyce (Bragelonne) – Superbe récit familial dans le décor de Coventry post deuxième guerre mondiale, avec une pointe de fantastique pour créer une ambiance subtile. J’ai été très touchée par ce récit. (Chronique)

L’Hibiscus pourpre, Chimamanda Ngozi Adichie (Le Livre de Poche) – Superbe découverte que celle de cette auteur nigériane qui fait beaucoup parler d’elle. Ici son premier roman met en scène une jeune fille de 15 ans et son frère, dans une famille au père violent et exigeant et un pays en proie aux coups d’Etat. (Chronique à venir)

L'Histrion du Diable (Michel Maisonneuve) Howl's Moving Castle (Diana Wynne Jones)

L’Histrion du diable, Michel Maisonneuve (Gaïa) – J’ai été très agréablement surprise par ce roman presque-historique qui réinvente les origines d’Arlequin. Jolie narration, récit riche et surtout personnages intéressants, j’ai passé un excellent moment (Chronique).

Ainsi résonne l’écho infini des montagnes, Khaled Hosseini (Belfond) – Roman aux multiples points de vue qui dessinent par touches le rapport au pays, à la patrie, à la famille, avec en fond l’histoire terrible de l’Afghanistan et la destinée d’un frère et une soeur. Très beau.

Le Chant du dragon, Anne McCaffrey (Pocket) – Après avoir beaucoup aimé le premier roman de l’univers de Pern, eu un coup de coeur pour le second, j’ai à nouveau eu un coup de coeur pour ce début de trilogie. J’adore cet univers, ses dragons, la noblesse de certains personnages, la simplicité d’autres ou au contraire les forts caractères… enfin bref, j’aime !

Howl’s Moving Castle, Diana Wynne Jones (Harper Collins) – Relecture et re coup de coeur ! Ce conte est sublime, avec l’écriture inimitable de l’auteur et ces petits twists qui n’appartiennent qu’à elle. Je le relirai encore, c’est sûr !

Gouverneurs de la rosée (Jacques Roumain) Un océan d'amour (Lupano, Panaccione)

Il pleuvait des oiseaux, Jocelyne Saucier (Folio) – Ce roman est envoûtant, à la fois plein de vie et nostalgique, un peu historique, très humain. Le style est pertinent et joli, les personnages sont très attachants. Je crois que je le relirais bien à l’occasion.

Gouverneurs de la rosée, Jacques Roumain (Zulma) – Magnifique. Juste magnifique. C’est tellement beau à lire, c’est plein d’amour et de désespoir à la fois, de haine et d’espoir. Bref, c’est intense et c’est superbement écrit. Je suis ravie d’avoir pris ce livre presque sur un coup de tête.

Un Océan d’amour, Wilfrid Lupano & Grégory Panaccione (Delcourt) – Parce qu’il fallait une BD, quand même ! Et surtout parce que ce titre est vraiment chouette, il raconte énormément de choses malgré l’absence de dialogues. La narration graphique est sublime et très équilibrée, les messages sont clairs mais subtilement mis en scène et les protagonistes sont touchants. A lire ! (Chronique)

14 réflexions au sujet de « [TTT #39] Les 10 livres préférés lus au premier semestre 2015 »

    • Apparemment son prochain est dans la même veine mais au XIVe cette fois. J’ai un peu peur que ça reprenne trop le même principe (une jeune fille morte raconte sa vie) mais j’ai bien envie de le découvrir quand même ^^

      • Oui, a priori je ne serais pas tentée, mais vu comme j’ai accroché au « Domaine des murmures »…. je tenterai certainement. En attendant, j’ai toujours « Le coeur cousu » à découvrir.

        • Chanceuse ! Il est très différent en terme d’écriture/narration Le Coeur Cousu, moins envoûtant que Du domaine des murmures, plus âpre peut-être, mais extra, j’ai adoré.

  1. Je suis en pleine lecture de Lignes de Vie et j’avoue j’accroche vraiment bien, je ne m’attendais pas obligatoirement à ce style là mais ça fonctionne bien pour offrir une chronique profonde et touchante.
    Il faudrait quand même que je lise du Lupano 🙂

    • Contente de voir que ça le fait pour toi avec Lignes de Vie. Je ne m’attendais pas à trouver quelque chose d’aussi touchant perso ^^
      Et oui, Lupano est incontournable !

  2. J’avais noté Un océan d’amour et aussi le Joyce (je me souviens très bien de ta chronique). Le Château de Hurle est vraiment très réussi, je plussoie.

  3. Parfois je trouve que le changement de genre ne me fait pas de mal, donc un peu de littérature blanche, c’est bien aussi 😀 et Carole Martinez et Graham Joyce, je dis oui ! Ngozi Adichie il faut que je me penche sur un de ses livres, L’autre moitié du soleil est très connu….

    • Je prends beaucoup plus plaisir avec la blanche qu’avec la SFFF ces temps ci. Et de manière générale j’adore varier et j’y arrive plutôt bien alors je suis contente ^^
      Oui ce titre d’Adichie a bonne réputation, plus historique que les autres. Mais Americanah me semble l’avoir détrôné maintenant. En tout cas tout m’intéresse chez elle alors je ne choisis pas : je lis tout 😛

  4. Ses 3 romans sont effectivement formidables, Americanah étant – à mon sens – un (petit) cran au-dessus. Grand(e) auteur(e)…

    • Ravie de voir que tu approuves tous ses titres et que tu considères Americanah comme aussi bon qu’on le dit. Il va falloir que je poursuive ma découverte d’ici peu ^^

Les commentaires sont fermés.