[TTT #36] Les 10 auteurs que vous rêvez de rencontrer

Top Ten Tuesday“Le Top Ten Tuesday (ou TTT, donc) est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.”

Pfiou, vaste thème que celui des auteurs que je rêverais de rencontrer. Déjà il y a des nuances que j’aimerais apporter. Si je dois rencontrer un auteur, j’aime autant lui parler ; juste une dédicace au-revoir-merci ce n’est pas très satisfaisant. Mais je n’ai pas forcément quelque chose à dire d’emblée à tous les auteurs que j’aimerais rencontrer. Donc je fais ma liste dans l’optique où je pourrais les écouter en conférence/rencontre/débat avant, pour me donner des idées de discussion ensuite. Voilà, c’est plus facile pour faire la liste. Après il faut savoir que j’ai déjà rencontré beauuuuucoup d’auteurs, donc forcément certains semblent manquer dans ce top ; j’ai eu le réflexe parfois de vouloir les mettre, avant de me rappeler que la rencontre avait déjà eu lieu ^^

Bon évidemment il y en a tellement plus que ça que j’aimerais rencontrer… Mais déjà vous avez de quoi faire avec un top ten pour les romanciers et un autre top pour les BD. Et puis les habituels « bonus », parce que bon, je ne sais pas m’arrêter…

Les romanciers

Chimamanda Ngozi Adichie – Depuis que j’ai découvert (récemment) cette auteur, j’en redemande toujours plus. Son premier roman m’a conquise, son discours féministe m’a convaincue. Bref, j’aime ses engagements pour les femmes, pour l’Afrique et pour son métier. J’aimerais beaucoup la rencontrer, l’écouter vraiment « en live » et découvrir encore plus de ce qu’elle a à dire. (Voir Nous sommes tous des féministes)

Nnedi Okorafor – Comme Adichie, il s’agit d’une romancière engagée, féministe convaincue. Je la suis depuis longtemps sur Twitter et elle m’apporte beaucoup de choses sur les femmes, la littérature, l’Afrique, mais aussi le racisme. Du coup j’aimerais l’écouter parler en direct aussi. (Voir Qui a peur de la mort ?)

Connie Willis – J’adore son style, souvent proche du théâtre ou du feuilleton, ses personnages, sa capacité à m’embarquer. Côté historique elle doit être passionnante à écouter, vu qu’elle-même est passionnée. Et elle doit avoir des choses à dire sur son métier, sur l’imaginaire et plein d’autres choses encore. J’adorerais la rencontrer, cette grande dame. (Voir Sans parler du chien)

Ursula Le Guin – Encore une grande dame de l’imaginaire qui m’a plusieurs fois bien marquée par ses récits. Il y a en eux notamment une superbe profondeur humaine qui me fait penser que l’auteur elle-même doit être passionnante à écouter. (Voir Lavinia)

Marion Brunet – Après deux romans, j’ai pu apprécier la façon dont l’auteur met en scène la vie d’ado, et ses problématiques. J’aimerais savoir comment elle réussit ça, comment elle a choisi ses thèmes précis, pourquoi avoir mis une composante thriller dans son dernier roman… bref, je suis sure qu’il y aurait des tas de choses passionnantes à découvrir sur sa personnalité et sa façon de travailler. (Voir Frangine)

Andrus Kivirähk – Mon coup de cœur 2014, forcément. Au travers de son conte si prenant, il parle aussi de l’histoire de l’Estonie, comme nous éclaire la postface de L’Homme qui savait la langue des serpents. J’aimerais beaucoup approfondir cela, découvrir tout ce qu’il a voulu mettre dans son récit, avoir plus de détails sur l’Estonie, son histoire et son folklore, savoir comment il a fait certains choix. Et voir si l’humour qui se dégage du livre se retrouve chez son auteur. (Voir L’Homme qui savait la langue des serpents)

John Irving – Alors c’est bizarre avec Iriving, parce qu’en fait j’ai envie d’en lire depuis des luuuuuustres, j’ai notamment Une prière pour Owen et Le Monde selon Garp dans ma wishlist depuis tout ce temps. Mais je ne l’ai lu finalement qu’en 2013 avec Dernière nuit à Twisted River et j’ai adoré. Donc je continue à alimenter ma wishlist. Mais c’est clairement le genre d’auteur qui peut me parler avec presque chacune de ses oeuvres, donc j’ai confiance. J’aimerais beaucoup le rencontrer, voir ce qu’il a à dire sur lui, son écriture et même le monde qui nous entoure.

John Scalzi – Ce qui est marrant c’est que j’aurais pu le rencontre à mes premières Utopiales. Mais je ne le connaissais pas, ah ah. Depuis je suis devenue fan de sa série du Vieil Homme et je le suis sur Twitter. C’est un auteur engagé dans les littératures d’imaginaire mais aussi tous les problèmes que peut rencontrer cet univers, comme le sexisme par exemple ou la politisation des prix. Et il s’exprime, beaucoup , fort et avec de l’humour bien souvent. Bref, c’est un type intéressant, donc à rencontrer. (Voir Le Vieil homme et la guerre)

Haruki Murakami – Une de mes plus grandes baffes littéraires, Chroniques de l’oiseau à ressort. Je n’ai pas été aussi immergée dans les autres que j’ai pu lire mais j’aime tout de même ce qu’il fait. J’adorerais suivre une conférence où il parlerait et le découvrir un peu mieux (et puis il faut que j’en relise aussi).

Carole Martinez – Là encore j’aurais pu la rencontrer vu qu’elle est venue à la librairie Charybde, qui en plus fait très bien les choses avec interview et présentation, tout ça. Mais bon, en semaine et avec mes soucis de dos, j’ai passé mon tour. Je le regrette un peu, car après avoir lu ses deux romans je suis définitivement conquise et je suis sure qu’une telle rencontre serait passionnante. Une autre fois.

J’aimerais les revoir : Paolo Bacigalupi, Neil Gaiman, Brandon Sanderson, China Miéville, Scott Westerfeld, Ken Scholes, R.C. Wilson, Régis Goddyn… euh oui bon plein.

Les morts que je regrette de n’avoir pas connus : Graham Joyce, Diana Wynne Jones, Anne McCaffrey, Terry Pratchett, Gabriel Garcia Marquez…

Les auteurs de BD/comics

Wilfrid Lupano – Tu la voyais venir celle-là, hein ? Et oui, je n’ai jamais rencontré ce scénariste qui figure parmi mes préférés actuellement, et ce depuis quelques années déjà. Je serais super intéressée par l’entendre parler de sa façon d’aborder son métier, de faire des choix d’histoire, de collaborateurs… et encore plein d’autres choses. (Voir Un Océan d’amour)

Joris Chamblain (et Aurélie Neyret) – Pour la BD Les Carnets de Cerise, pleine de lumière et de vie. J’aimerais découvrir les auteurs qui se cachent derrière un tel rayon de soleil et leur histoire, leur façon de travailler, tout ça ^^ (Voir Les Carnets de Cerise t.1)

Terry Moore – Cet auteur est super intéressant. Il mélange régulièrement les genres, met bien ses personnages au centre du récit… il a une façon très particulière de faire du comics. Et son histoire avec l’édition vaut aussi le détour. J’aimerais bien le rencontrer pour avoir des anecdotes sur son travail.

Brian K. Vaughan (et Fiona Staples) – J’ai apprécié à plusieurs reprises le travail de Vaughan, super scénariste de comics. Mais là je le mets en duo avec Fiona Staples pour Saga, un de mes coups de coeur comics actuels. Sacré duo pour une oeuvre atypique. J’aimerais beaucoup apprendre plein de choses sur la genèse du projet, leur façon de travailler et encore plein d’autres choses. Voir l’envers du décor de cette série que j’adore. Ils ont déjà été au Salon du Livre, mais les conditions ne sont pas terribles pour une rencontre (et l’achat obligatoire sur ce stand…)

John Layman (et Rob Guillory) – Pour savoir ce qu’ils fument. Sérieusement. Chew est un autre coup de coeur comics, hilarant mais aussi très bien fichu. Mais surtout les aspects délirants vont très loin et je suis sure qu’ils doivent être intéressants à écouter. En tout cas on se demande comment peut bien se créer une série pareille ^^

Ben Hatke – Pour sa série Zita, la fille de l’espace et notamment à cause de l’anecdote selon laquelle il a créé cette série pour montrer que les petites filles aussi peuvent être des super-héroïnes et avoir des aventures pas cucul. Cet aspect féministe et engagé de manière générale me plaît et j’aimerais retracer l’origine du projet, sa réalisation, l’accueil du public, etc… avec l’auteur.

Séverine Gauthier – Scénariste surtout de BD jeunesse, j’ai aimé tout ce que j’ai lu jusque là. Il y a beaucoup de douceur mais aussi une réelle profondeur. J’aimerais beaucoup découvrir sa façon de travailler, comment naissent ses projets, comme elle trouve ses dessinateurs, etc etc etc. (Voir Garance)

Antonello Dalena – Le dessinateur d’Ernest et Rebecca. J’adore les bouilles de ses personnages, ses dessins sont très vivants. Bref, j’aimerais découvrir quel genre de personne se cache derrière ce genre de trait.

Roger Leloup – Je pique l’idée à Herbie. J’ai grandi avec Yoko Tsuno et je remercie vraiment cet auteur pour avoir fait une héroïne badass dans un univers SF et bien sûr pour m’avoir fait rêver. La gamine qui empruntait à la chaîne les BD à la bibliothèque aimerait beaucoup rencontrer le papa de son héroïne ^^ (vu que j’ai déjà rencontré Lucien De Gieter le papa de Papyrus ça serait une étape de plus ^^).