Red Flag (Mira Grant)

Red Flag (Mira Grant)

Feed

3. Red Flag

Auteur : Mira Grant
Editeur : Bragelonne
Date de parution : 01/2014
Pages : 498
Prix : 24€ / 12,99€ ebook

Fini de jouer. Le complot, à la fois scientifique et politique dépasse largement les compétences des blogueurs d’Après la fin des temps. Pourtant, pas question pour eux de baisser les bras. Plus déterminés que jamais à se battre, il leur faudra toute l’aide possible et l’implication à 100% de chacun. L’heure de dévoiler la vérité a sonné.
Pendant ce temps-là, au cœur d’un établissement du CCPM, un étrange projet se déroule…

Deux voix, deux ambiances

Encore un changement narratif pour ce troisième volume, Mira Grant aime prendre des risques. Cette fois, deux voix permettent de suivre deux lieux, deux angles différents d’approche des événements, avant de se rejoindre (et de continuer d’alterner mais selon un rythme différent et en parallèle). Cette évolution est assez sympathique pour le lecteur, d’autant qu’il s’y retrouve très bien.
Ce changement induit de nouvelles perturbations pour l’équipe du site. Mira Grant sait donner à ses protagonistes des réactions crédibles face à aux épreuves qu’ils traversent et aux chocs qu’ils reçoivent.

La partie avec la seconde voix est originale ; elle fait découvrir en profondeur l’institution qu’est le CCPM, son organisation, sa hiérarchie, ses projets secrets et les capacités scientifiques, financières et politiques qui les accompagnent. Une partie assez en finesse avec un personnage en équilibre précaire, qui s’oppose à la voix de Shaun, dans la continuité de Deadline. Ce dernier est toujours à moitié fou et ne s’est pas arrangé depuis la dernière révélation le concernant. De son côté ça bouge et ça castagne, avec l’énergie de ceux qui n’ont plus grand chose à perdre et qui luttent pour le bien commun.

Une intrigue qui connaît toujours un bon rythme

Comme dans les volumes précédents, Mira Grant trouve l’équilibre entre la réflexion et l’action, non seulement entre ses deux narrateurs mais aussi à l’échelle du roman entier. Plus que jamais le flou est de mise quant aux alliés et ennemis et la tension n’en finit plus de monter. La moindre erreur peut coûter énormément en vies humaines et si jamais la petite bande venait à disparaître la vérité serait enterrée à jamais. La paranoïa est donc plus que jamais de mise vu que la mort peut se trouver à chaque coin de rue.

Mira Grant met bien en scène la dynamique de l’équipe. Des étincelles ont lieu à plusieurs occasions, car si le groupe est soudé face à des adversaires redoutables, le danger divise parfois. Bien qu’ils soient obligés de demander de l’aide à des personnes inconnues ou dans lesquelles ils ne placent pas toute leur confiance, ils sont plus isolés que jamais. Heureusement, ils ne manquent pas de ressources, quelques protagonistes ont encore des atouts dans leur manche, notamment Maggie et Mahir que l’on continue de découvrir avec plaisir.

Les rebondissements s’enchaînent jusqu’à la fin bien efficaces et jouissifs pour le lecteur (sans doute moins pour les héros). Pas question de temps mort !

De la science-fiction bien construite et efficace

Feed confirme également avec Red Flag son statut de saga de science-fiction, loin des simples survivals d’horreur que sont souvent les romans de zombies. Mira Grant a réfléchi son intrigue à grande échelle dès le départ, les révélations semées en cours de volume ainsi que les découvertes de fin qui complètent le puzzle géant l’illustrent bien.
La théorie développée par l’auteur est tout à fait cohérente, ce qui s’explique sans doute notamment par l’aide qu’elle a reçue lors de l’écriture de la part de professionnels divers (cf. remerciements). Les thématiques abordées couvrent plusieurs domaines, des principes scientifiques comme le clonage (déjà vu dans Deadline) aux manipulations politiques à grande échelle. De grandes questions d’éthiques en découlent, illustrées par les actions de certains groupes ou individus, angoissantes.

Le complot est donc largement plus vaste que ce que le lecteur avait pu en percevoir dans le premier volume. Certaines nuances sont intéressantes car si la méthode, secrète et malgré les citoyens, est discutable, les raisons de toute cette machination laissent des questions ouvertes. Peut-on tout accepter pour le bien commun ? Sacrifier quelques-uns pour sauver les autres ? La vérité est-elle toujours bonne à dire ? Des questions auxquelles les protagonistes choisissent de répondre mais qui ont des échos plus complexes dans l’esprit du lecteur, même si elles peuvent apparaître somme toute assez classiques.
Par ces aspects, Feed est une véritable série d’anticipation, crédible dans ses thèmes et sa construction.

Red Flag conclue avec honneur la saga Feed. Mira Grant a su équilibrer sa série, chaque tome apportant un nouvel éclairage sur les événements. Le mélange d’univers bien construit et cohérent avec une action bourrine et assez jouissive fonctionne parfaitement ? Une trilogie qui se dévore. A recommander.

Red Flag aussi disponible chez FolioSF – 747 pages – 10,20€

Zombies Challenge Challenge SFFF au féminin

2 réflexions au sujet de « Red Flag (Mira Grant) »

  1. Ping : GRANT Mira – Feed (la trilogie) | Livrement

  2. J’aime beaucoup ta chronique qui parle très bien de ce tome et de la saga en général. Comme tu dis, Red Flag (ou Blackout en anglais) conclut très bien cette trilogie. J’ai quitté Shaun et Georgia à regret…

Les commentaires sont fermés.