[Financement participatif] Lancement des éditions Scylla

Depuis plus de dix ans, la librairie Scylla fournit aux amateurs de littératures de l’imaginaire parisien et ceux du reste de France et d’ailleurs qui commandent sur son site, leur stock de lecture spécialisée. Et depuis cette année, elle les fournit également en bandes dessinées. Pourquoi s’arrêter sur une si bonne lancée ?

Editions Scylla

Editions en financement participatif

Xavier Vernet, réaliste quant au besoin de mutation des métiers du livre, souhaite encore diversifier le sien en lançant les éditions Scylla.
Mais voilà. Lancer une nouvelle activité implique forcément un investissement de départ. Pour ce faire, il a lancé au début du mois un financement participatif, faisant appel aux futurs lecteurs pour aider au démarrage de la maison d’édition.

Les paliers de participation sont bien variés, de la prévente à partir de 9€ pour recevoir les deux premières parutions en numérique (un juste prix sans surcoût), jusqu’à 1000€ pour les généreux mécènes amateurs de beaux objets, en passant par des paliers pour recevoir les versions papier (au juste prix de prévente ou avec mécénat), une combinaison des versions papier et numérique ou encore des éditions spéciales.

Sur le pourquoi du comment de la naissance de la maison d’éditions Scylla : lire cet article.

Pour voir les paliers et participer : lire cet article.

La ligne éditoriale

Mais que propose donc cette maison d’édition ?

Question on ne peut plus légitime. Vous pouvez lire la réponse directement ici.
Il s’agit d’une part de pouvoir rééditer d’excellents ouvrages tombés dans l’oubli et devenus introuvables, mais également de publier des inédits, notamment sous format court (et donc à petit prix) d’auteurs français. Un de chaque par année.

Titres 2015 éditions Scylla

Pour commencer, les éditions Scylla proposent deux titres en 2015 :

  • Roche-Nuée de Garry Kilworth, publié précédemment chez Denoël Présence du futur en 1989, décrit comme de « l’ethno-SF ». Il sera vendu à 15€ (6€ en numérique).
  • Il faudrait pour grandir oublier la frontière de Sébastien Juillard, une novella d’imaginaire de 111 111 signes. Elle sera vendue à 5€ (3€ en numérique).

Afin de garder un peu de suspense, des éléments d’information seront dévoilés au fur et à mesure de la campagne de financement.
Par exemple, à l’occasion du passage des 25% de financement il y a quelques jours, une nouvelle de Sébastien Juillard, présentée comme une « sorte de prélude » à la novella, a été mis à disposition des lecteurs (voir ici).
Pour suivre ces révélations, un événement Facebook a été créé : voir ici.

Dans la lignée des éditions Dystopia qui ont déjà fourni de magnifiques ouvrages (tels que Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle qui a obtenu le Grand Prix de l’Imaginaire en catégorie « nouvelle étrangère » en 2012), les éditions Scylla devraient apporter de beaux textes pour les amateurs des littératures de l’imaginaire et des belles écritures.
Un nouvel arrivant sur le marché est toujours une bonne nouvelle pour le choix et la diversité, et ici plus que jamais la précommande est déterminante pour l’éditeur. Participerez-vous à cette aventure ? Vous avez jusqu’à fin février 2015 !