Pierre obscure t.1 (Emma Sha)

Pierre obscure tome 1 (Emma Sha)

Pierre Obscure

1. La Traversée d'Alzar

Auteur : Emma Sha
Editeur : Scrinéo Jeunesse
Date de parution : 03/2013
Pages : 328
Prix : 16,90€

Chayma vit une enfance heureuse en pleine nature sur les Hauts Plateaux. Mais l’année de ses onze ans son plus jeune frère Élie tombe malade. Pour le sauver, la seule solution est d’aller à Alzar, la grande ville, pour y retrouver un savant.
C’est Chayma qui devra s’acquitter de cette dangereuse mission et déjouer tous les pièges de la cité. Ce sera aussi l’occasion pour elle de partir sur les traces de sa propre famille et de découvrir un monde complètement différent de ce qu’elle connaissait jusqu’alors.

Un univers dystopique classique relativement intrigant

L’univers présenté dans cette nouvelle série Scrinéo Jeunesse est intrigant. Il se présente essentiellement comme une dystopie classique dans laquelle sont présents de bons éléments : un pouvoir en place qui contraint les libertés individuelles, un système de castes dont les plus hautes sont inaccessibles et les citoyens des plus basses vivent dans la misère…
Globalement le cadre de ce récit est bien construit et s’il n’apporte pas spécialement d’originalité, les règles qui le régissent et son histoire intriguent ce qu’il faut.

A cet aspect SF s’ajoute un petit côté ésotérique autour de la pierre que porte Chayma, une énigme scientifique à laquelle sont prêtées des propriétés inconnues. A cet élément s’ajoutent quelques énigmes, des moments un peu surprenants à la limite du fantastique et un livre étrange.
Tout cela contribue à créer une atmosphère assez particulière pour un livre de ce genre. La résolution de ces énigmes est sans doute ce qui tient la curiosité du lecteur en éveil, mais il est à espérer qu’elle sera dévoilée dans le deuxième volume, car ce premier soulève beaucoup de questions qui restent sans réponses.

Une héroïne dynamique et attachante mais une progression bien lente

Chayma est une gamine sympathique. Dégourdie, pas franchement peureuse, légèrement effrontée, elle n’est pas non plus infaillible et peut se laisser distraire par des choses merveilleusement surprenantes pour ses jeunes yeux ou se démotiver face aux épreuves à affronter. Le fait qu’elle ait grandi épargnée dans sa montagne permet au lecteur d’entrer progressivement dans l’univers citadin et d’en découvrir les clés en même temps qu’elle.
Le ton qui accompagne l’aventure est assez enfantin, à l’image de ce personnage et de certaines de ses rencontres, ce qui destine le récit aux jeunes (pré)ados prioritairement.

Malgré ces atouts, le rythme pour un tel titre jeunesse est bien lent, il ne se passe pas grand chose dans ce premier tome. Les révélations sur le monde et la famille de Chayma sont intéressantes mais ne suffisent pas vraiment à compenser une frustration créée par l’avancée trop peu rapide de sa quête, d’autant que certains de ces éléments sont dévoilés très tardivement.
De plus, tout cela reste très théorique ou passif (politique, histoires racontées, etc), ce qui manque un peu de peps pour un livre jeunesse de ce genre.

Une lecture fluide mais sans étincelle

Le démarrage de cette série est agréable et les pages se tournent relativement bien. Cependant, il est dommage que le style de l’auteure manque un peu de personnalité, alors que la finesse et l’originalité de l’écriture sont d’ordinaire une marque forte de l’éditeur.

Si la construction est plutôt bien menée et la langue bien utilisée, l’écriture reste naïve sur certains aspects. Chayma va ainsi rencontrer des supers gens super sympa pile aux moments qu’il faut malgré l’univers sombre. Ces personnages secondaires ont beau être souvent ambigus, une certaine facilité persiste.
Quelques raccourcis gênants sont également employés, comme le fait d’envoyer une fillette de onze ans dans un endroit si dangereux sans justification convaincante. La fin est également une sorte de cliffhanger qui laisse dans un flou total et ne crée pas le besoin de se ruer sur la suite. Il est donc difficile d’y croire en permanence et d’adhérer pleinement à l’aventure.

Malgré tout, les quelques éléments apportés dans ce premier volume sur la famille de la jeune fille, les quelques amorces concernant la politique de la ville et le mystère des pierres accrochent assez l’intérêt pour avoir envie de visualiser l’ensemble du tableau grâce à la lecture du second volume.
En espérant que l’opération de sauvetage du petit frère avance un peu plus rapidement par la suite.