[Bilan BD] Février 2013

Si en février on lit beaucoup de romans, fatalement on lit moins de BD. A moins d’avoir découvert le moyen de tordre le temps selon sa volonté, dans ce cas là passez donc par le formulaire de contact pour me le dire et je vous envoie mes coordonnées pour un colis express, merci.

Mais on le voit tout de suite sur l’image, Février a rimé avec qualité. Et avec nostalgie et relecture aussi, pour la BD. Allez, passons au détail.

Papyrus t.1 à t.6, Lucien De Gieter (Dupuis) : 7/10 – Fan de mythologie égyptienne étant gamine, je connais presque par cœur bon nombre d’albums de cette série. Ça faisait longtemps que je ne les avais pas relus, hop, 6 d’un coup. C’est toujours un plaisir de replonger dans cet univers aux côtés de ces héros attachants.

Bouncer intégrale t.1&2, Alejandro Jodorowski et François Boucq (Les Humanoïdes Associés) : 8/10 – Ouh yeah baby, du Western qui tâche sévère. Bouncer ne fait pas dans la dentelle, c’est l’ouest sauvage, sa violence, les hommes qui vont avec. Cette histoire de vengeance familiale est très bien faite et finie en deux volumes. Mais on retrouvera le Bouncer dans d’autres aventures. Super !

Le Voyage d’Esteban t.2, Matthieu Bonhomme (Dupuis) : 8/10 – Esteban continue de découvrir la vie d’équipage et la chasse à la baleine. Mais cette fois, c’est surtout les animosités entre équipages qu’il découvre, et la haine qui peut s’y associer. Le danger ne vient pas que du fond des eaux !

Le Tour de valse, Denis Lapière et Ruben Pellejero (Dupuis) : 8/10 – Duo d’auteurs superbe comme souvent. Ici une femme  russe recherche avec acharnement son mari arrêté et déporté sans raison. Une leçon d’histoire et une très belle histoire d’amour et de courage, illustrée avec sensibilité par Ruben Pellejero. Dur et beau à la fois, mais à découvrir.

Planetary t.2, Warren Ellis et John Cassaday (Wildstorm) : 7/10 – Toujours impressionnant ce récit d’un groupe peu commun qui suit les phénomènes étranges. Cette fois le passé du dernier arrivé revient le hanté, ce qui donne une narration parfois difficile à suivre. Mais s’accrocher vaut le coup !

La Bicyclette rouge t.2, Kim Dong Hwa (Paquet) : 7/10 – Pause douceur dans la campagne coréenne avec la suite des aventures du facteur du coin et des habitants. De belles rencontres, des moments poétiques et touchants, qui donnent souvent sourire et espoir. Une lecture zen, en somme.