Le Puits des mémoires t.1 (Gabriel Katz)

Le Puits des mémoires t.1 (Gabriel Katz)

Le Puits des mémoires

1. La Traque

Auteur : Gabriel Katz
Couverture : Miguel Coimbra
Editeur : Scrinéo
Date de parution : 05/2012
Pages : 398
Prix : 16,90€

Ils se réveillent un jour dans une prison de bois roulante, tels des morts de retour sur la terre. Ils sont trois, n’ont aucun souvenir de leur vie passée et se donnent des noms pour endosser leur nouvelle identité. Une chose s’impose néanmoins rapidement : il leur faut fuir et se cacher. Qui sont-ils, pourquoi sont-ils poursuivis et comment sont-ils arrivés dans ce petit royaume reculé ? Ils sont les premiers à chercher ces réponses, qui parfois s’imposent d’elles-mêmes et parfois demandent des investigations plus poussées, au risque de se dévoiler à leurs ennemis.

Une série pour tous, une aventure sombre et amusante à la fois

Excellente surprise que ce début de série. Gabriel Katz signe une œuvre tout public, qui n’entre jamais dans les détails sanglants ou les allusions liées à la chair, accessible aux adolescents à la recherche d’un roman bien rythmé et captivant, tout comme les adultes souhaitant trouver évasion et narration travaillée (et vice versa bien entendu !). Ce qui n’empêche pas des passages parfois très sombres avec leur lot de morts absurdes et/ou douloureuses, tout comme des destins chamboulés par les héros, malgré eux, et que les font parfois bien souffrir.

L’aventure est au cœur de ce livre avec cette tension permanente que connaissent les protagonistes en fuite, régulièrement contraints de se camoufler pour tenter de se faire oublier, passant ainsi d’un lieu à l’autre, d’un métier à l’autre et toujours se cherchant eux-mêmes.
Le mystère est également de mise avec toutes les questions que soulève l’existence même de Nils, Karib et Olen. L’univers et l’intrigue se dévoile au fur et à mesure, tandis que la survie au jour le jour est la préoccupation principale.
La force de ce roman est d’associer à une intrigue d’aventure relativement sombre un aspect amusant, grâce à une écriture fine et un humour porté par l’auteur autant que les personnages, qui savent garder leur sens d’auto-dérision malgré les épreuves. Ce style apporte une originalité certaine à la narration et rend la lecture très plaisante, le lecteur riant de bon cœur aux bons mots de l’un ou de l’autre.

Des héros attachants qui contribuent pour beaucoup, avec l’écriture, au plaisir de lecture

Les personnages eux-mêmes sont le centre de ce roman. Trois personnalités bien différentes, des compétences caractéristiques qui se révèlent dans le combat ou la peur, sans tomber dans le cliché facile. Par leur statut d’amnésique, ils subissent plus qu’ils ne contrôlent leurs spécificités et en tentant de se les approprier provoquent aussi souvent le rire que l’admiration. Chacun d’eux vit son destin à sa façon et l’écriture de Gabriel Katz permet de vivre ces instants avec eux. Le lecteur souffre ainsi avec Olen des séparations inévitables ou avec Karib devant la violence parfois inévitable ; mais il rit aussi quand Nils envoie une pique à un de ses compères et sourit avec le petit groupe dans les rares moments d’insouciance.

La lecture de ce premier volume du Puits des mémoires est enthousiasmante, à la fois légère et sombre, portée par la plume habile de Gabriel Katz qui capte l’attention dès la première scène et l’entretient tout le long. C’est un plaisir de suivre les péripéties de ce trio d’aventuriers et de comprendre, au goutte à goutte, l’ampleur de leur destinée. La magie n’est pas oubliée dans ce titre fantasy et s’intègre parfaitement à l’univers de l’auteur : parfois redoutable comme le nécromancie de haut niveau, parfois ridicule comme les sorts réservés aux nantis souhaitant embellir une soirée.

La Traque constitue un excellent démarrage pour cette trilogie de fantasy divertissante, pour un prix raisonnable. Le deuxième opus : Le Fils de la lune, paraîtra en octobre. Il est déjà très attendu !

Une réflexion au sujet de « Le Puits des mémoires t.1 (Gabriel Katz) »

  1. Comme tu le sais, ma lecture n’a pas été aussi enthousiasmante que toi mais je suis contente de ce premier tome prometteur qui m’a fait passer un bon moment. Je lirai la suite avec grand plaisir, surtout que je ne savais pas que le tome 2 s’appelait Le fils de la lune, tout un programme ^^

Les commentaires sont fermés.