Promise (Ally Condie)

Promise (Allie Condie)

Matched

1. Promise

Auteur : Allie Condie
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de parution : 03/2011
Pages : 424
Prix : 18€

Cassia a dix-sept ans, l’âge où son promis, celui qui partagera sa vie et avec qui elle fondera une famille, va lui être attribué par la Société, en fonction de critères très pointus. Elle attend avec impatience cet instant et est bien vite récompensée en découvrant l’identité de l’homme choisi pour elle. Tout semble parfait. Oui mais voilà. Lorsque Cassia découvre un autre visage en lisant le dossier de son promis, tout bascule. La jeune fille commence à voir son quotidien parfaitement organisé d’un autre œil et à se poser des questions sur la Société et ses règles. Et si la Société était loin de la perfection ? Si elle pouvait avoir tort ?

Une adolescente ouvre les yeux sur son monde

Promise est le premier volume d’une trilogie qui s’inscrit dans la nouvelle mouvance dystopique de la littérature pour adolescents. Comme pour d’autres titres du genre, le cadre contraignant et rigide remis en question se mêle bien aux questionnements que peut apporter le passage de l’adolescence à l’âge adulte concernant les responsabilités, la vérité, la liberté.
Cassia est une héroïne tout à coup perdu dans un monde qui lui semblait si rassurant et si parfait. Image de la réussite selon les critères de la Société, elle commence néanmoins à douter, grâce à son grand-père, puis à l’erreur qui la conduit à voir un autre visage que son promis sur son support de communication. Elle qui a toujours appris ce qu’on lui demandait d’apprendre, fait ce qu’on lui disait de faire, accepté les choses en l’état, voit soudain s’ouvrir un monde nouveau : celui du choix, que la Société n’est pas prête de lui donner.

Un récit gentil et plaisant mais peu passionnant

Il est intéressant de voir l’adolescence prendre conscience et remettre en question les petites choses quotidienne comme celles qui bouleversent une vie. Si elle s’avère être sympathique, on ne peut pas dire pour autant que le lecteur vibre avec elle et s’y attache profondément. Cassia explique plus qu’elle ne montre vraiment ses états d’âmes, ce qui fait perdre ainsi une dose d’émotion.
Le triangle amoureux représente un ressort narratif intéressant pour amener le doute et la lutte pour la liberté au travers de deux personnalités très différentes, l’une calme et posée, l’autre aventureuse et torturée. Si les deux garçons sont charmants, la situation ne suscite pas non plus d’émotion particulièrement prenante, au delà d’un ou deux bouts de scène. Le style d’Ally Condie est fluide, la lecture est rapide, légère, mais manque parfois un peu de consistance. Heureusement, tous les lecteurs ne semblent pas ressentir cette distance générale concernant les pensées et les relations amoureuses de Cassia.
L’émotion viendra plus facilement dans les rapports entre la jeune fille et sa famille. Son grand-père a une forte incidence sur sa vie dans ce tome notamment, lui apportant un regard sur le passé aussi bien que l’avenir et des paroles qui vont l’amener à réfléchir ; son destin est émouvant et reflète bien l’esprit de la Société. Le petit frère de Cassia est un garçon réellement attachant, ses difficultés à rentrer dans le moule parfait ainsi que les réactions propres à un enfant de son âge apportent des moments parfois très forts.

Un univers intéressant dont certains mystères restent à dévoiler

Ce premier volume est l’occasion de découvrir la Société. Ses origines, ses règles, les sanctions encourues… de nombreux éléments sont dévoilés au lecteur. Comme dans toute dystopie, certains font froid dans le dos et quelques uns prennent une forme intéressante sans être non plus très originaux, comme l’attribution du travail, le moyen de contrôler tout un quartier ou ne serait-ce que l’attribution d’un Promis selon un calcul rigoureux. Les détails donnés intriguent, notamment ceux qui restent sans réponse ou ouvrent une vision plus large sur la Société et sa gestion du pays.
Et c’est là que la fin intervient. Car si tout au long de ce premier tome Cassia en apprend un peu sur ce qui se passe en dehors de sa petite vie bien tranquille, c’est dans les derniers chapitres que l’action intervient et laisse entrevoir un seconde volume bien différent, plus sombre et sous un décor bien éloigné de la ville proprette qu’elle connaissait.

Bien que moyennement enthousiasmant, Promise s’avère être une lecture agréablement distrayante. Avec une telle fin qui relance l’aventure, reste à voir si le deuxième volume tiendra mieux ses promesses.