Rencontres de Noël

Noël, ce n’est jamais vraiment fini. C’était prévu depuis quelques temps déjà mais ça n’empêche que ça a des allures de cadeau sous le sapin : le 29 décembre, c’était rencontre entre blogueuses ; mais pas n’importe quelles blogueuses, Lyra Sullyvan et Miss Spooky Muffin, qui sont devenues au fil des mois deux super copinautes.

A peine descendue du bus, je trouve une Miss Biscuit. Nous nous reconnaissons facilement, de quoi rassurer la Miss (et moi) qui avait peur qu’on se manque. Nous papotons tranquillement en attendant que la 3è star descende du train. Ce qu’elle fait rapidement, chargée d’un gros sac puisqu’elle ne passe ici qu’en transition.

Direction le centre ville et premier arrêt… Librairie Durance. Une librairie généraliste sympa comme tout où nous avons traîné particulièrement aux rayons VO et jeunesse. A 10h du matin, pas d’autre client dans les parages, nous en avons bien profité. Une des libraires est même venue nous présenter un livre illustré pour casser un de nos clichés (la littérature avec princesse c’est rose bonbon et c’est tout pareil – ben en fait non xD). Et vas-y que ça échange ses lectures d’enfance ou récentes « ah ça j’ai lu » « ça c’est super sympa » « j’ai acheté ça mais pas encore lu »…

Parce que Lyra a peur que nous achetions des livres qui pourraient se trouver dans ses petits paquets (oh surprise, des cadeaux), nous allons tout de suite sur mon lieu de travail du moment : Story BD. Là bas nous nous installons dans le bar, Lyra squatte de suite le fauteuil bien confortable et nous sortons tous nos cadeaux. Ben oui, en bonnes blogueuses pas du tout prévisibles (naaaaan, pensez donc), nous avons toutes les trois prévu des cadeaux pour les autres. Et c’est parti, ça déchire, ça déballe, ça s’extasie. Et ça fiche le bazar.

Et il y a de quoi s’extasier, j’ai été super gâtée ^_^
MSM m’offre son propre roman, Twilight, que je vais enfin pouvoir lire (il est dispo en ligne, mais je n’arrive pas à lire sur ordi *blush*). Hâte de découvrir cette facette de la Miss ! Avec ça je trouve des bonbons aux fruits finlandais (très différents de ce qu’on trouve chez nous, mais pas mauvais), des caramel japonais (pareil). The Elephan Vanishes, un des recueils d’Haruki Murakami, auteur que j’ai fort apprécié par le passé, mais pas lu depuis plusieurs années. Enfin je vais le relire, je suis happy ! Tout ceci est accompagné d’un Monsieur Cochon Chaussette, fabriqué main. J’adore, il est trop mimi (d’ailleurs il a eu du succès au travail par la suite). N’oublions pas l’origami lapin, les marques pages et la carte faits main, tout superbe !
Lyra quant à elle m’offre le premier tome des Hauts-Conteurs, d’Olivier Peru et Patrick Mc Spare, un roman jeunesse qui a beaucoup fait parler ces dernières semaines, qu’elle a elle-même lu et apprécié et que je souhaitais vraiment découvrir. Great ! Merci les filles !

Ensuite on se dirige vers l’Atalante, pèlerinage obligé pour toutes les personnes qui viennent me rendre visite (vous le saurez, si jamais vous venez un jour ^^). On tourne, on tourne, on tourne. Stéphane Manfredo, directeur de la collection jeunesse, est dans les parages. Je discute un peu avec lui, il en profite pour conseiller les deux touristes qui sont encore en train de tourner, on déconne aussi avec Sophie, la libraire. Je fais remarquer aux filles que les deux blogueuses qui sont déjà venues ici (Leyla et Maela) sont reparties avec deux livres chacune au moins (en fait c’était plus que ça de ce que je me rappelle maintenant ^^’). Du coup, comme si je les avais obligées, elles achètent. C’est de ma faute, bien sûr, elles ont plié sous la torture, ça ne devrait pas compter dans la PAL (hin hin).
Bon, je les accompagne aussi, en prenant Stratégies du réenchantement, le recueil de nouvelles de Jeanne-A Debats, auteure de mon énorme coup de coeur « Plaguers« , qui me narguait depuis des semaines. Et nous sommes à la bourre pour retrouver Belgarion à la crêperie.

Il nous attend sagement devant et nous entrons. S’ensuit un repas fort sympathique, un peu arrosé, ce qui augmenterait presque le débit de blagues pourries chez Lyra, qui en a un impressionnant à l’état normal (j’ai trouvé mon maître, je m’incline xD). Les galettes et crêpes furent encore une fois fort bonnes (nan mais en dessert, crêpe crème de marron, pain d’épice, glace pain d’épice et chantilly, raaaaaah). Mais il est déjà l’heure de retourner chercher les sacs à Story BD, le train de Lyra est pour bientôt. Je raccompagne tout le monde jusqu’au château des Ducs de Bretagne et m’en retourne commencer le travail.

Attendons encore un peu avant de mettre le mot « fin », car Miss Spooky revient quelques dizaines de minutes plus tard. Je lui fais visiter la boutique, lui présente quelques/de nombreuses séries de bandes dessinées. Certains conseils font mouche et elle repart un long moment plus tard avec une petite pile sous le bras. Encore une fois, c’est de ma faute, je vois déjà Monsieur Biscuit débarquer pour m’engueuler parce que j’ai rajouté du poids dans leurs valises (gniark gniark).

(un des achats en question, je recommande)

Merci les filles pour ces quelques heures. J’ai été ravie ravie ravie de vous rencontrer toutes les deux. Ce fut bien trop court mais très sympa. Merci pour vos cadeaux, les discussions et la rigolade (Lyra tes blagues me manquent déjà). A la prochaine j’espère ! En tout cas Lyra, tu me demandais ce que m’avait apporté Imaginelf… Et bien deux belles rencontres de plus à ce jour. 😉

Le bilan de Lyra !