Vegas Mytho (Christophe Lambert)

Vegas Mytho (Christophe Lambert)

Vegas Mytho

Auteur : Christophe Lambert
Couverture : Jean-Sébastien Rossbach
Editeur : Fleuve Noir (Rendez-vous Ailleurs)
Date de parution : 2010
Pages : 354
Prix : 18€

Thomas Hanlon, écrivain et poète de profession, alcoolique de passe temps, voit sa vie chamboulée par sa rencontre avec Sofia Stamatis, héritière d’une très vieille et très riche famille grecque. Celle-ci va l’entrainer jusqu’à Vegas, pour l’inauguration du casino de la famille. Le même Vegas où il découvrira que les Stamatis intriguent beaucoup de monde, mafia comme FBI, et luttent avec un autre casino du Strip, tenu lui par une très vieille famille égyptienne. Mais dans quel pétrin s’est-il fourré ? Comment s’en sortir ?

un bon mélange de mafia et de mythologies

Vegas Mytho est un roman du genre mafieux. Il reprend et s’inspire fortement de nombreuses œuvres cinématographiques du genre Le Parrain et consort, ainsi que des différentes mythologies notamment grecques et égyptiennes. Christophe Lambert sait à merveille utiliser ses nombreuses références et les intègre parfaitement pour former un récit très cohérent.
Il en ressort donc un livre au scénario simple et efficace qui, bien qu’usant régulièrement de ficelles un peu grosses et faciles à anticiper, se lira facilement et agréablement. L’auteur exploite bien les aspects famille et trahison propres à la mafia. Son style d’écriture cinématographique, avec des dialogues très efficaces et des descriptions saisissantes, renforce encore plus ce ressenti.

des personnages clichés mais dans le bon sens

Les personnages sont intéressants et bien développés. L’auteur reprend allègrement les clichés des « héros » mafieux, tout en les rendant attachants. Il n’hésite pas à les malmener, psychologiquement comme physiquement. On peut tout de même reprocher aux différentes divinités l’usage de leurs pouvoirs divins, qui sont trop souvent anecdotiques alors qu’ils auraient vraissemblablement pu être utilisés en de nombreuses occasions.

un excellent divertissement

Au final, si il s’agit d’un roman qui n’est pas exempte de défauts, il n’en est pas moins divertissant, voire amusant par moments. Un très bon moment de lecture, même si pas inoubliable. Un roman à conseiller pour se changer les idées, pour retrouver l’esprit des films mafieux d’une manière assez originale.