Dédicace d’Arnaud Boutle

Ce week end nous aurions dû être ailleurs et faire autre chose. Les aléas de la vie ont fait que nous étions disponibles pour la dédicace d’Arnaud Boutle à la librairie Story BD hier samedi.

Arnaud Boutle est originaire du Grand Ouest, il a étudié et vécu à Rennes avant de s’envoler il y a deux ans pour Toronto, suivant sa petite (et même grande) famille. Déjà publié chez Paquet en tant que dessinateur, il a voulu maîtriser et mettre en scène ses propres univers, en se lançant dans une réalisation en solo. Entre les ombres, paru ce mois-ci, est son premier volume achevé. Il s’agit d’un post-apocalyptique poétique qui suit les errances du dernier survivant de l’humanité.

Nous arrivons en milieu d’après-midi, après un passage presqu’obligé à L’Atalante.
Mine de rien, pour un auteur peu connu et une petite BD, il y a eu du monde tout l’après midi, juste assez pour qu’Arnaud dédicace à la chaîne, mais juste assez peu pour que les lecteurs n’aient pas à attendre. Beaucoup d’habitués sont passés dans le coin bien sûr, mais aussi de nouveaux clients, pour une BD qui selon les libraires se vendait déjà toute seule avant la dédicace (pour les non-habitués, c’est très très bien, il y a plein de volumes qui, noyés dans la masse, ne seront presque pas vendus avant de retourner à l’envoyeur). Je m’étais bien sûr préparée en lisant la BD le matin même, je n’aime pas aller en séance de dédicace sans avoir lu l’œuvre (bien sûr ça m’arrive, tout dépend du contexte). Je laisse passer un habitué devant moi mais nous commençons tranquillement à discuter à ce moment là.

Arnaud parle de l’origine de sa BD. Alors qu’il écoutait de la musique en ligne, une couverture d’album attire son attention. Une sorte de scène d’apocalypse qui le marque et qu’il gribouille alors. Suit un dessin où ressort l’ambiance qui sera celle de l’œuvre, qui est aujourd’hui reproduit sur une carte postale qu’il distribue lors de la dédicace.
Lorsqu’il a envoyé son concept à son éditeur, il a bien fait attention d’ajouter un texte explicatif à son dossier, car sur une telle BD d’ambiance, un simple synopsis ne rime pas à grand chose. Fort heureusement, le concept a plu chez l’éditeur Glénat et voici la BD parue dans la collection 1000feuilles. Un autre projet est maintenant sur les rails, dans le même genre d’ambiance, mais chut, tout cela reste à faire.

Parlons dédicace. Arnaud Boutle a un principe : il a sur lui un petit carnet de timbres qui représentent chacun une case de l’album. Il en choisit un à coller dans l’exemplaire à dédicacer, ce qui lui indique sur quoi portera sa dédicace. Exemple avec la mienne : j’ai eu un timbre avec des crabes, voilà donc le héros à dos de crabe.


Carte postale à gauche, dédicace à droite

C’est un homme très sympathique qui a répondu à toutes nos questions et participé aux discussions annexes qui naissaient entre les lecteurs autour. Nous avons parlé d’autres auteurs de BD, de festivals, Arnaud nous a parlé de sa famille, du Canada bien sûr et de comment nos pays sont perçus à l’étranger, du statut d’expatrié, de travail et simplement du quotidien. Le temps est passé très vite, comme chaque fois en bonne compagnie. Une après-midi fort agréable en somme et même une soirée puisque nous sommes partis à 21 heures, sur une dernière anecdote : Mathieu Kassovitz a servi au design du personnage car l’auteur aimait bien son profil nasal. Le genre de chose rigolote à savoir sur une œuvre, même si pas vraiment utile, n’est-ce pas. Merci donc à Arnaud pour sa gentillesse et sa disponibilité (et à Story BD pour le poids ramené à la maison mais ceci est une autre histoire).